Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mariehelenechiocca.over-blog.com

Texte Articles - Impressions littéraires et artistiques en provenance d'une terre inconnue : le Bugey

"Lili", une de mes nouvelles a obtenu le prix Méditerranée de la fiction éclair. Revue "La Main millénaire"

Publié le 26 Février 2015 par Marie-Hélène Chiocca in littérature, nouvelles - fiction - prix littéraire

"Lili "est une nouvelle que j'ai écrite pour la revue La Main Millénaire et qui a été primée.

En voici le début, si vous êtes curieux de la suite contactez-moi

LILI - Revue La Main Millénaire, n°10, automne2014-hiver 2015

Elle est arrivée. Il faisait chaud, très chaud. Elle avait un petit décolleté, c’était joli et provocant. On ne s’en était pas rendu compte mais … Lili avait du charme.

Elle se balançait, le bras tendu autour du réverbère, comme un jeune oiseau ou une fleur au vent. Oui, à cet instant, tous la regardaient dans le bar ; et tous l’ont vue tomber quand il l’a percutée de plein fouet en voiture. De la terrasse du café, on voyait très bien le carrefour. Que faisait-elle là, à se tenir ainsi, sinon aller au devant des problèmes ? C’était bien fait pour elle.

Cette idée a dû traverser certains : « Bien fait pour elle ! ». Pas des mauvais bougres ces gens au bar du village, mais peut-être des vies trop plates pour comprendre qu’elle avait rêvé d’autre chose. « Mais quelle idée ! Quelle idée ! Elle qui était si vivante ! ». Ça, c’est une ancienne amie de sa mère qui l’a dit ; “ancienne amie“ car la mère de Lili avait été emportée brutalement par un cancer. Lili avait alors 16 ans, un petit peu plus. Elle avait passé le bac l’année suivante comme interne au collège : « Elève intelligente mais souvent “ailleurs“ ». Le week-end, elle rentrait au village ; les voisins gardaient un œil sur elle et la maison.

Lili passait alors son temps à lire, c’est toujours ce qu’elle était en train de faire quand une femme frappait à la porte « pour voir si tout allait bien ». Et toujours, elle répondait « oui », en souriant. Comme si les livres lui redonnaient ce que la vie lui avait enlevé : le désir d’être au monde.

A la fin de l’année, elle avait eu son bac avec mention. Si bien que tout le monde avait jugé - tout le monde, c’est-à-dire, sa tante - qu’elle pouvait bien continuer à faire sa vie. Elle aurait une bourse et un pécule tiré des économies de sa mère. Vous imaginez la solitude à 18 ans. On a beau savoir lire et rêver, ça fiche le bourdon !

« Cette petite avait une âme de poète ! Elle écrivait ! » a dit l’un de ses professeurs, lorsque l’enquête a finalement conduit le chauffeur de la voiture au tribunal. Ce que les gens ont pu être surpris ! D’apprendre que Lili, Louise Barn, avait une double vie ! Une double vie !

( ... )

 "Lili", une de mes nouvelles a obtenu le prix Méditerranée de la fiction éclair. Revue "La Main millénaire"

La revue La Main millénaire est une revue de poésie. 

Directeur de publication : Jean-Pierre Védrines

Abonnement France 36 euros pour 3 numéros.

Contact : jean.pierre.vedrines@cegetel.net

Commenter cet article

nathie01300 01/03/2015 11:00

Là, je reste sur ma faim ...